Les éléments de la Brigade de salubrité de l’Agence nationale de la salubrité urbaine (Anasur) ont démantelé, le mardi 4 avril 2017, un important réseau de production en masse d’eau en sachet plastique. Ils ont profité de l’occasion pour mettre sous scellé les unités de fabrication illégalement implantées au cœur du marché Gouro, à Adjamé. Quarante (40) personnes ont été interpellées et conduites au Service général de la Préfecture de police d’Abidjan, au Plateau.

Selon le Commissaire Téhé, commandant de la brigade de salubrité, qui s’est adressé à la presse, à la fin de l’opération, les personnes arrêtées seront mises à la disposition du Parquet afin de répondre de leurs actes portant sur des « activités proscrites ». Le site abritant les grosses industries artisanales de fabrication d’eau en sachet plastique est un véritable labyrinthe situé en hauteur du nouveau marché de Roxy. A cet endroit, il a été également découvert plus d’une trentaine de petits entrepôts contenant chacun 4 ou 5 réfrigérateurs.

L’activité de conditionnement d’eau en sachet plastique se déroulait dans une promiscuité qui se le disputait avec l’obscurité. C’est là que les quarante (40) personnes interpellées conditionnaient l’eau recueillie directement du robinet ou dans de grands fûts et à l’aide de machines artisanales, la mettaient en sachet. Et ce, sans aucun traitement préalable. Au dire du commandant de la brigade, l’opération a été possible, suite à une enquête menée par ses services. Il faut rappeler qu’en 2013, l’État a pris le décret N° 2013-327 du 13 mai 2013 portant interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation, de la détention, de l’utilisation des sachets plastiques. Pendant quatre (4) ans, l’État a accordé aux acteurs de la plasturgie l’opportunité de se préparer à la reconversion.

Depuis la fin du mois de février 2017, le temps de grâce est révolu. La phase de répression a donc commencé avec le démantèlement des unités de production et l’interpellation des réfractaires.

 
Partager:

Laisser un commentaire