Ces produits comprennent des comprimés, des sirops, des tisanes, des gélules dont les antibiotiques et anti-inflammatoire, des aphrodisiaques, etc. Selon le chef de service de lutte contre les médicaments illicites, Dr Toe Oumar Aimé, la saisie de ces produits le 15 février, évalués à environ 500 millions de FCFA, a été possible grâce à la vigilance des agents de l’UTC qui depuis un an ont pisté le « coin » situé au quartier Abatta, entre la commune de Cocody et celle de Bingerville.

Source: imatin.net

 
Partager:

Laisser un commentaire